mardi 6 octobre 2009

Retour des SEMINAIRES - "MARX au 21ème Siècle - L’esprit et la lettre"


10 octobre 2009 | Michael Krätke, Peut-on mieux comprendre les crises financières avec Marx ?

17 octobre 2009 | Guillaume Sibertin-Blanc, Subjectivité révolutionnaire, inconscient et lutte de classes

24 octobre 2009 | Michèle Riot-Sarcey, 1848 : une révolution oubliée ?

31 octobre 2009 | Marco Di Maggio & Roger Martelli, Le Parti communiste français et les intellectuels (1961-1973)

7 novembre 2009 | Annie Lacroix-Riz, Les concepts historiques tabous de l’historiographie dominante

14 novembre 2009 | Jean-Marie Harribey, Autour de la crise

21 novembre 2009 | Jérôme Maucourant, Marx et Polanyi – l’utopie du Capital

28 novembre 2009 | Isabelle Garo, Michel Foucault, lecteur de Marx : une politique philosophique

5 décembre 2009 | Jean-Jacques Lecercle, Marxisme et philosophie du langage

12 décembre 2009 | Franck Fischbach, Marxisme et philosophie sociale

6 février 2010 | Florence Gauthier, Droit naturel et révolution

13 février 2010 | Jean Robelin, La société communiste vue par Marx

20 février 2010 | Stathis Kouvelakis, Le Capital : une lecture historique

27 février 2010 | Emmanuel Barot, Sartre, Marcuse et la stratégie dialectique

6 mars 2010 | Jean-Numa Ducange, La naissance de l’historiographie marxiste de la Révolution française

13 mars 2010 | Mohamed Moulfi, Engels et la philosophie

20 mars 2010 | Fayçal Touati, Le logique et l’historique chez Hegel et Marx

27 mars 2010 | Juliette Simont, Sartre et Marx

3 avril 2010 | Lucien Calvié, Heine/Marx

10 avril 2010 | André Tosel, Colère, résistance, insoumission

Toutes les séances se dérouleront à l’université Paris 1-Sorbonne, dans l’amphithéâtre G. Lefebvre (galerie J.-B. Dumas, esc. R),

de 14 à 16h.

L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles

L’affiche (A3, pdf) est accessible sur le blog du séminaire.

Le programme et l’affiche sont également accessibles sur la page dédiée au séminaire sur le site du CHSPM

Sites

Le Blog du séminaire

2 commentaires:

paul a dit…

c'est frustrant d'habiter en plein désert médiéval

de ne pas être autochtone de part sa famille

d'être au RSA du coup le train coûte cher

et de ne plus avoir de copain...

du coup ben quand je vois ce qui se passe à Paris, c'est à dire mon pays d'origine, malgré l'occupation et la violence...

ben je suis encore plus triste et frustré à la lecture du programme de conférence...

François a dit…

D'accord avec Paul,je ressens la même chose et pour les mêmes raisons.

François