vendredi 24 octobre 2008

ADRESSE AU PCF, A LA LCR, A LO....CONTRE LE CAPITALISME, POUR LE COMMUNISME!







ADRESSE AU PCF, A LA LCR, A LO,...(et aux copains anarchistes qui viennent de me rappeler qu'eux aussi ils défilent ! )

Tous les communistes et tous les socialistes, encartés ou pas, doivent se retrouver dans la rue au plus vite, ENSEMBLE, pour manifester avec force et détermination leur opposition à ce que N.Sarkozy, le Medef, tous les représentants du capitalisme sont en train de faire en France et en Europe.



Nous devons faire une grande manifestation, avec prise de parole des représentants des différents partis communistes, pour dire notre ras le bol du cirque médiatique que nous vivons depuis des semaines, pour dénoncer les mensonges du Gouvernement et des parlementaires de droite, mettre en accusation les grands patrons et les actionnaires, pour demander une autre société!

NON, LE CAPITALISME N'EST PAS RÉFORMABLE! NON CE QUE PROGRAMME SARKOZY NE VA PAS SAUVER L'ÉCONOMIE DE NOTRE PAYS!

Nous sommes des travailleurs, et nous sommes des communistes, nous sommes SOLIDAIRES de tous les salariés, ouvriers, employés, qui sont déjà et depuis longtemps victimes de ce système infernal.

Marie George Buffet, Olivier Besancenot, Arlette Laguillier notamment, camarades, quelle que soit votre "obédience", la seule chose qui peut changer la donne et inverser le cours des choses c'est l'union des communistes, de TOUS les communistes.

Ne nous dites plus que ce qui nous divise est plus important que ce qui nous rassemble!

Ce n'est pas vrai, ou alors vous assumez des décennies de mensonges? Mais non! Aucune de nos chapelles n'a plus de légitimité qu'une autre à revendiquer la "conduite" d'un mouvement.

Tous autant que nous sommes aujourd'hui, de nos générations, né-e-s après 1945 voire, après 1968, si nous sommes héritiers de beaucoup de grands moments, de vrais guerrières et de beaux combattants, nous n'avons RIEN PROUVE , nous avons TOUT A OFFRIR, nous vivons de nos rentes historiques, et cela SUFFIT!

Notre responsabilité est historique, avancer dans ce combat en étant désunis sera une faute aux yeux de l'histoire et plus que tout, une faute aux yeux des seuls intérêts que nous devons défendre, c'est à dire ceux de la classe ouvrière, ceux des salariés, français et étrangers, de ce pays.

Notre étendard est rouge, c'est celui des travailleurs, des jeunes, des femmes,des ghettos, des retraités qui peinent, des promesses toujours trahies, des lendemains toujours repoussés!

Nous ne pouvons pas continuer de laisser une classe minoritaire, la bourgeoisie, imposer ses vues et ses besoins à notre classe majoritaire. Nous ne pouvons pas continuer à nous laisser tondre la laine sur le dos sans réagir! Cela suffit.

Les patrons, les politiciens bourgeois nous disent : "Il faut faire des efforts"! Mais qui les fait, ces efforts?! Nous, toujours nous! Y'en a marre!

Tous ces millions, ces centaines de millions envolés, brûlés, pourquoi faire? Jetés par la fenêtre, dispersés aux quatre vents, mais pour atterrir toujours dans les mêmes poches! Ce ne sont pas quelques mois de nos vies qui sont hypothéqués, c'est la vie de nos enfants et de nos petits enfants au moins!

Où sont les services publics? Où sont les écoles? Où sont les biens collectifs, les équipements communs? Où est l'emploi? Où sont les industries?Où sont les hôpitaux?Où est la protection de la nature? Où est la solidarité?

Il faut exiger des grands patrons qu'ils rendent l'argent qu'ils ont volé aux travailleurs en se faisant payer leurs stocks options.

Et plus que tout, il faut exiger la démission du gouvernement, et celle de N. Sarkozy.

Leur gestion de la crise du capitalisme, qui ne vise qu'à faire du neuf avec du vieux, est catastrophique et ne trompe personne.

N. Sarkozy nous disait encore il y a quelques semaines qu'en France tout allait bien, tout irait bien, que nous ne craignions rien!

Après avoir grassement renfloué les banques, le voici aujourd'hui en Chine pour quémander l'aide des économies asiatiques!

Hier soir à la télé sur Canal Plus, L. Wauquiez avouait lui même à J.-Michel Apathie qu'il ignorait le montant de recettes fiscales que l'éxonération de la taxe professionnelle va faire disparaître des caisses de l'Etat! Comment peut on avouer son incompétence à ce point sans être immédiatement sanctionné par le peuple qui travaille, dans un tel moment?

Aucun salarié ne peut comprendre que nous ne soyons pas DEJA côte à côte, en train de faire bloc avec eux, pour eux.

Il y a les Renault, il y a les Peugeot, il y a les Goodyear, il y a les Ford, il y a tous ces salariés qui étaient présents le 10 octobre dernier au Salon de l'Auto, par milliers, il y a ces centaines de sans papiers qui occupent leurs boîtes, et tant d'autres, des dizaines et des dizaines d'entreprises, industrielles ou de prestation de service, qui sont menacées!

Tous ces travailleurs en lutte, syndiqués pour la plupart, nous montrent la voie depuis des mois: LE COMBAT.

De nos rangs monte un souhait qui se transforme en cri: TOUS ENSEMBLE, EN MÊME TEMPS, MAINTENANT!

Les partis politiques communistes resteront-ils sourds longtemps?

Sans parler des agriculteurs, et des petits commerçants, qui voient arriver en tremblant la ruine de toute une vie de travail. Sans parler des malades, sans parler des étudiants!

En tant que communiste, membre du PCF, salariée, je vous demande instamment à vous tous et toutes, représentants, porte parole des différents partis communistes en France, de prendre vos responsabilités et de nous faciliter à prendre les nôtres!

L'heure n'est pas aux querelles intestines, l'heure n'est pas au coupage de cheveux en quatre sur des points de théorie, l'heure n'est pas à la compétition électoraliste!

L'heure est à l'action, aux batailles. Seules celles qu'on ne livre pas sont perdues d'avance.

La rue, la politique, la démocratie, doivent être A NOUS MAINTENANT car si ce pays tient debout, et si les patrons vivent aussi bien, ce n'est que grâce à NOUS, et ce depuis des lustres.

Je ne veux pas attendre que mes gosses n'aient plus rien à bouffer, qu'on n'ait plus de quoi se chauffer, qu'on ne puisse plus se déplacer, qu'on perde nos emplois et qu'on tombe comme des mouches...

Regardez ce qui se passe en Italie, observez la force communiste qui est en train d'y renaître avec vigueur: hier 500.000 étudiants dans les rues, il y a quelques jours encore, 300.000 travailleurs! AVANTI POPOLO! Commençons par là et ne nous arrêtons pas là!

UNITE DES COMMUNISTES CONTRE LE CAPITALISME, IL Y A URGENCE!
FAISONS ÉCLORE MAI EN NOVEMBRE!

5 commentaires:

Anonyme a dit…

On voit ce que les Françaçis en pense
http://www.delitsdopinion.com/1analyses/etat-is-back/
c’est pas glorieux, belle analyse en tout cas, qu’en pensez vous ?

paul a dit…

t'es sûrs que les gens soient convaincu que les mecs en costard cravates soient des malfaisants ?
j'vais te dire : les gens continuent à se marrier et les mecs dans ces occasions là portent des costards cravates.
je veux dire qu'au fond d'eux même ils ont et sont de la même culture.
donc ils ne couperont les têtes de ces salauds et nous n'auront aucune chance de les soulever contre eux car ils rêves tous d'être comme ça !

Chien Gué a dit…

Voilà un excellent discours fédérateur ; je dis BRAVO !
Je vais, de ce pas, le publier dans mon collectif et sur mon forum.

@ bientôt sur une barricade ... ;-)

Chien Guevara a dit…

Oups, j'ai oublié : je diffuse aussi par e-mail, et sur tous les forums dignes de ce nom où je suis inscrit !!

"Bandiera rossa deve trionfa"

François a dit…

Salut ô Louve toute Rouge !!!

Je ne pensais pas qu'un jour je verrai ce genre de billet écrit par une "Stal",chapeau ma grande.

C'est exactement le papier qu'il fallait faire.Tu as raison de t'adresser directement à MGB,OB et Arlette;tu les mets au pied du mur.

Pour ce qui concerne MGB,je ne me fais aucune illusion,elle ne répondra pas,j'en suis sûr.

Pour OB je ne sais pas trop quoi penser car pour le mouvement "Tous Ensemble"il y a beaucoup de gens de la LCR/NPA mais pas en tant que "Parti".Les militants ont carte blanche et basta.Donc...peut-être mais pas certain.Ce serait pourtant pour le NPA une occasion rêvée me semble-t-il.

Quant à LO,je ne vois pas pourquoi ils ne suivraient pas puisqu'ils sont de toutes les luttes tout le temps.Et,de plus,ils ont une analyse parfaite de la situation.Il suffit de lire leurs brochures éditées en supplément du Journal pour s'en convaincre.Mais en même temps il règne à LO un certain sectarisme qui,s'il empêche des dérapages,empêche aussi certaines décisions importantes.
Mais refuser...pour le seul parti qui soit resté fidèle aux fondamentaux du Marxisme serait contradictoire et,je pense,mal vu et mal compris par la base.

En tous cas ton appel est parfait,c'est celui qu'il fallait faire.

Et ,de plus,nous n'avons aucune autre alternative.Ou on se bat ou on se fait bouffer.

Encore bravo à toi.

Fraternellement à toustes
François