samedi 25 août 2007

CAPITAL DE LA BETISE


(paru sur Bellaciao)




Salut fraternel à toutes et à tous….

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’en cette période de congés (qu’on ait eu la chance de pouvoir s’aérer un peu ou pas), ça n’a pas été congés pour tout le monde.

Une pensée, d’abord, à celles et ceux qui n’ont pas eu les moyens de les prendre, ces congés estivaux.

Bon, le soleil, c’est sûr, lui, était bien en vacances. Mais pas sur la France. Il devait être parti à Tataouine (c’est très joli, d’ailleurs, Tataouine), et si nous étions des païens, nous aurions immédiatement songé que nous étions ainsi punis pour avoir élu Sarkozy le 6mai.

Mais la connerie, surtout à droite, elle n’a pas pris de vacances.

Enfin, je dis « surtout à droite », mais je dois avouer qu’à « gauche » il n’y a pas eu de quoi pavoiser, le PS s’étant je pense, définitivement voué à la chronique biologique du couple Sarkozy : « Aujourd’hui, le Président a fait caca liquide. Avec ce qu’il coûte à l’Elysée en chocolat, il pourrait avoir la décence de faire caca dur. Le Parti Socialiste tenait donc à manifester son profond mécontentement ».

La Hollande , l’autre pays du fromage ( pasteurisé).

Et plein d’autres choses de ce genre de haute volée, comme lorsque Joffrin s’esbaudit sur l’attitude « rebelle » (sic) de Cécilia Sarkozy (qui a snobé la hamburger’s party des Bush pour aller « shopper » chez Prada, pour ceux qui ne le sauraient pas encore !) preuve d’une « indépendance totale de l’épouse face au mari », signant là une victoire de la cause des femmes…

J’avoue que le jour où j’ai lu cet édito (mais bon sang, je me suis déjà promis mille fois de ne plus acheter, ni même emprunter ou voler, Libération) je me suis demandé si Joffrin ne maniait pas, en réalité, l’humour à un degré qui ne m’était pas accessible…

Bref, c’est à peu près tout ce qu’on peut dire sur « la gauche », y compris la notre, pendant ces vacances, car elle a été relativement inaudible, non pas parce qu’on lui refuse de passer dans les médias, mais hélas parce qu’elle n’avait rien à dire ou qu’elle ne l’a pas dit comme elle aurait du.

Alors, un premier conseil de rentrée à nos camarades élu-e-s : arrêtez le politiquement correct façon PS, vous avez le droit, non, le devoir, de renoncer aux précautions oratoires…

Pourtant il y a eu matière et l’UMP and co nous offrent des pleines charrettes de conneries et de mensonges sur lesquels même un débutant pourrait se faire les dents.

Mais non.

On a préféré s’acharner sur l’angine blanche de Cécilia alors que, franchement, mais qu’est-ce-qu’on en a à foutre ?!

Ainsi, il a fallu attendre quatre jours de campagne médiatique ordurière aux relents les plus vichystes (avec des manchettes du Figaro ou d’Aujourd’hui type « Les prédateurs sexuels sont dans la rue » ou « Un autre pédophile prochainement libéré de la prison de Caen ») suite à l’enlèvement et aux sévices subis par le petit Enis, pour entendre ENFIN les bonnes réactions (politiques) ici ou là, et notamment, pour que la gauche dénonce le manque de moyens dramatiques des établissements pénitenciers et du service public de la justice pour assurer le suivi, le soin et la répression efficace des délinquants sexuels.

Ce ne sont pas les politiques qui ont le mieux le réagi, mais les professionnels et notamment les avocats, et je salue ici l’interview de Maître Henri Leclerc (ancien président de la LDH) sur France Info, qui a appelé un chat un chat et mis le doigt là où ça faisait mal.

Au début, tout le monde s’est concentré sur cette affaire de Viagra, sur le mode du « Vous vous rendez compte Madame Michèle ? Du Viagra à un prédateur sexuel ? ». Le tout avec des airs de sous-entendu, comme si les médecins (futurs boucs-émissaires ?) étaient tous des complices de pédophiles et que leur incompétence était presque congénitale !

Pourtant, voir Dati et Sarkozy toutes canines dehors sous leur bronzage californien expliquer qu’on va « durcir davantage la loi sur la récidive pour les délinquants sexuels », sans expliquer ni comment, ni pourquoi, ni par quels moyens en argent et en hommes on va faire cela, ça donne bien envie de leur rentrer dans le lard non ?(Enfin, moi, personnellement, je ne peux plus les supporter. Dati, c’est bien simple, dès que je la vois, j’en ai les poils qui se hérissent).

Qu’est-ce-qu’on attend comme autres drames pour dresser sans concession le constat terrible que la France est en train d’être dépouillée de ses services publics et prendre les mesures qui s’imposent pour nous y opposer ? Que des malades meurent dans les hôpitaux publics, faute de personnel, faute de lits, faute de moyens ? Que nos enfants se fassent classe tout seuls, faute de profs ? Qu’on doive aller chercher notre courrier directement à la Poste du coin (quand elle existe encore), faute de facteurs ? Qu’on pousse nos métros pour aller « travailler plus pour gagner moins », faute de conducteurs ?

On nous explique qu’il n’y a pas d’argent?! Mais c’est faux et archi faux ! Et nous le savons. C’est sur qu’avec tous les cadeaux fiscaux faits aux riches, par contre, ça risque de faire des trous...

Pareil pour cette grande dépendeuse d’andouilles de Christine Lagarde.

Ah c’est sûr qu’elle faisait moins la maline qu’au perchoir de l’Assemblée quand elle a présenté sa loi pour les riches. Comment elle s’est fait souffler dans les bronches dis donc ! Quel dommage, Madame a du interrompre son stage de plongée à Porquerolles pour venir gérer les affaires courantes…et nous expliquer benoîtement, sur le ton de la méthode Coué, que tout allait bien Madame la Marquise, qu’il n’y avait pas de crise (ce qui est juste d’un point de vue sémantique, mais faux d’un point de vue technique puisque, si les banques centrales n’avaient pas dépensé nos devises à soutenir artificiellement les marchés boursiers, c’eût été la panique).

Qu’on attendait toujours 3% de croissance et qu’avec cela, tout allait rentrer dans l’ordre. (Mais quel ordre ? L’ordre juste ?) Est-ce que nous sommes vraiment d’accord pour que notre argent, chèrement gagné, serve à sortir les spéculateurs financiers les plus agressifs de la ruine qui devait logiquement les attendre, plutôt qu’à recruter davantage de personnel qualifié pour assurer le suivi socio-judiciaire des délinquants sexuels, tiens, par exemple ?

Comme c’est déplaisant de se dire que nos impôts et nos richesses servent à maintenir artificiellement en vie un système, manifestement en bout de course, qui ne fait que nous broyer et détruire nos vies, je veux dire, le capitalisme. Va-t-il falloir en arriver à faire de la résistance collective et à refuser de les payer, finalement, ces impôts, si mal employés ? Si peu employés pour le bien public ? Pour notre bien à nous ? Faut-il boycotter les banques, qu jouent avec notre argent mais nous le font payer très cher?

Je ne parle pas de la perle juridique que nous a inventée l’Elysée ces derniers jours : l’application de la règle de droit « par extension ».

Là, je reconnais que la spécialiste en droit public qui sommeillait pendant ces vacances a bien failli en avaler son café de travers…Cécilia Sarkozy est une continuité de son Président d’époux, il faut le savoir. C’est comme un troisième bras ou une cinquième poignée d’amour. Ce n’est pas écrit dans le texte, même remanié, du 4 octobre 1958, ce n’est même pas suggéré par une quelconque jurisprudence, mais ce n’est pas grave. Ce qui s’applique au Président s’applique « par extension » à Madame son épouse.

Même Chirac n’aurait pas osé cela. « Cécilia n’ira pas devant la commission sur l’affaire libyenne puisque elle était émissaire personnel du Président dans cette affaire. Or, la Constitution n’autorise pas une telle commission à entendre le Président. Par extension, elle n’autorise pas l’émissaire personnel du Président à être entendu devant une telle commission ».

Ou comment l’Elysée continue à violer le texte de la Constitution et à imposer une constitutionnalisation par les faits, comme cela l’arrange, quand cela l’arrange.

Ou comment le fait du Prince redevient la règle.

L’arrestation complètement hypocrite et scandaleuse de Marina Petrella parachève ce tableau du « Dormez tranquilles, Gaulois, nous veillons et nous mettons les terroristes hors d’état de nuire »…

C’est quand même fou que dans notre pays, ça ne choque personne ( ou presque) de voir un mec comme Carignon refaire de la politique, se présenter partout, passer à la télé, débiter ses leçons de morale, alors qu’une ancienne brigadiste, dont l’action passée est certes discutable mais aussi contextuelle, qui a bénéficié de la protection de la France en contrepartie de l’abandon définitif de l’action violente, est traitée comme une criminelle à perpétuité, alors qu’en plus, elle n’a pas bougé un cil ni une oreille depuis des années !

Au nom de quoi ? Au nom de quel droit, de quels principes? En tout cas et manifestement la chasse aux ex-brigadistes est ouverte et la France mène le bal. Pas de quoi être fiers.

Donc, tout va bien en France, et les porte-seau de l’UMP font assaut de diligences (à de rares exceptions) pour cirer les Churchs de notre bien-aimé Président et nous expliquer à la moindre occasion, comme il est grand, merveilleux, travailleur et comme ça va bien chez nous… Fallait entendre Dédé Santini sur RMC. C’était à vomir.

Et ailleurs ? Ailleurs, on s’en fout…

Enfin, soyons rassurés, puisque le 30 août prochain, la « Commission Attali » (vous avez dit Attali, l’ancien sherpa de Mitterrand ? Oui oui…) va entrer en fonction avec des « experts internationaux » (dont Mario Monti, Franco Bassanini, ou la très conservatrice espagnole Ana Palacio) pour étudier les freins à la croissance française et livrer un rapport en forme de solutions. On espère vraiment que le grand homme « de gauche » ne rencontrera pas, dans le procès qui le met en cause dans l’affaire Falcone, et au cours duquel il va être entendu en 2008 avec une quarantaine d’autres personnes, d’empêchement susceptible de contrarier la mission que notre cher Président vient de lui confier…

La France, An I de la nouvelle République Bananière, (année zéro de l’intelligence et du bon sens).

Camarades, on n’a pas fini de se battre.

On s’en doutait, mais ça se confirme.

Il va falloir faire preuve de pugnacité, de fermeté, sans doute, radicaliser nos luttes.

Radicaliser nos "amitiés", aussi. Et du point de vue amitié, je remercie le PS qui nous offre vraiment l’occasion rêvée de nous débarrasser de lui et du vocable "gauche", dont il est la démonstration vivante que ce mot, pour l’instant, ne signifie plus rien.

Ne pas oublier que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

En tout cas, c’est le moment d’être solidaires, fraternels, déterminés et organisés.

Sur ce, bonnes fin de vacances pour les uns, et bonne rentrée pour les autres,

La Louve

PS : Là, j’apprends, que Marie George a dit hier que le PCF allait faire à la rentrée un meeting ou une manifestation contre la politique de Sarkozy.

Je trouve que c’est une bonne idée, la manifestation (pas le meeting – assez de blabla et plus de guibolles).

Avec défilé. Klaxons. Cornes de brume. Pétards. Banderoles. Drapeaux rouges.Chants révolutionnaires etc.

Mais pitié, pas tout seuls Marie George !! Soyons unitaires sur ce coup là et tiens, commençons par nous assurer de défiler avec la LCR et la CGT.

12 commentaires:

François a dit…

Salut Osemy,tu deviens casse- pieds car tes textes sont très bons et donc difficiles à critiquer.
Bien évidemment je suis d'accord avec ce que tu dis et je pense même qu'avec ce billet on se sent moins seul.
Mais tu as fait un PS !!!Et là(la faille)tu proposes, à juste titre, de défiler avec la CGT et la LCR...?Tu n'oubierais pas LO (qui est prête) FO ,SUD ,tous les camarades de la CFDT qui ne sont pas en accord avec leur direction,ATTAC et de manière plus générale toutes celles et tous ceux qui se réclament du mouvement ouvrier ?
Ils nous faut être un maximum de manière à faire reculer cette droite extrème et montrer aux gens déçus par la "gôche"qu'ils doivent et PEUVENT compter sur nous.
Soyons tous à la manif ,nous avons tant de raisons communes de nous battre qu'on se fout de nos divergences.TOUS ENSEMBLE !!!
A plus , amitiés ,François.

wouiince a dit…

salut la louve !!!

aurais tu une idée de la raison pour laquelle cette article à été retiré de bellaciao??

paul a dit…

Moi j'ai l'impression que pas mal de gens "découvrent" combien la bêtise est prenante, puissante, omni-présente dans ce pays...

c'est loin de me rassurer, car jusque là je pouvais encore expliquer ma solitude par mes coups de gueulles parfois, ou mes rejets personnels d'autres fois, toutes sortes de raisons me permettant d'éviter de regarder en face que cette masse de gens, rencontrés ou non, sont en partage de bêtise, de connerie lourde, c'est à dire plus que la bêtise, l'esprit de justification sectaire égocentrée de cette bêtise qui se facilite toujours les affaires par une justification de son ignorance de la complexité du monde, de l'interdépendance des circonstances etc...

Je ne pense pas que de faire une manif soit suffisant pour faire quelque chose d'efficace contre la bêtise à laquelle la masse de gens, exprimée démocratiquement par leurs élus, prétendument représentatifs de leurs intérêts... etc

J'ai la sourde angoisse que la démocratie c'est fini, que cela va faire une manif de plus que les cons moqueront en stygmatisant un peu plus ce qu'ils ne comprennent pas, parce que les idées altruistes sont plus difficiles à concevoir et encore plus difficiles à pratiquer : elles demandent de très gros efforts cognitifs pour apprendre à se supporter les uns et les autres puis à reconnaître les utilités réciproques des différences etc...

ben ça

ce n'est pas l'esprit égoiste populiste de la droite qui va l'exprimer : au contraire, ils vont faire un peu plus les innocents les mains pleines, les gênés par des inutils qui feraient mieux de travailler pour s'enrichir...

alors que faire ?

que les mouvements qui semblent avoir les même bases d'analyse et de construction morale et idéologique se rassemblent me semble être la moindre des choses et c'est en ce sens qu'il me semble que marie george travaille depuis le début et avec les collectifs aussi contrairement à ce que d'autres mouvements prétendument antilibéraux ont prétendu...

mais bon

l'égoïsme et la bêtise se rencontrant partout...

on n'est pas sortis de l'auberge

mais il me semble évident de penser plus facilement au rassemblement proposé par élodie parce que la lcr et la cgt sont encore ceux avec lesquels le pc à le plus d'affinité et de complémentarité, et qui d'autres part, s'engagent sur le terrain pour plus que de se compter !

ben si !

quand même !

françois a dit…

Com.hors contexte,
Je viens de voir sur bellaciao un article d'aujourd'hui,signé - Prof -Ils veulent une grève dès la rentrée et je les comprends mais où je suis complètement "sonné"c'est qu'il est dit dans cet article que (tu es assises ?)les directions des confédérations syndicales ne veulent pas troubler la coupe du monde qui aura lieu en septembre !!??? Rien que ça !!!Tu imagines ? J'espère au moins que la CGT n'est pas dans le lot?!!
Si cela est vrai elle n'est pas encore faite notre grande manif.unitaire ni le reste des luttes...
Peut-être pourra-tu me rassurer ..
A plus Elodie et amitiés.François

Osemy a dit…

Salut François.
Oui j'ai vu ce communiqué qui d'ailleurs, n'est pas un communiqué officiel et n'est signé par aucun syndicat. Je crois que Bellaciao est très circonspect quant au contenu de ce communiqué qui émane probablement d'un provocateur/trice.
En effet, seul le patron de la CFDT avait évoqué (et seulement évoqué) cela si ma mémoire est bonne lors de la manif contre le service minimum. Tout ce qu'on peut lire ailleurs va au contraire de cela.
Evidemment, la CGT n'a jamais revendiqué une telle position.

LEs ami-e-s, la méfiance, c'est la règle, mais il y a quand même des "bases" et par ailleurs, jen peux que vous encourager vivement a toujours faire des recherches par vous mêmes quand vous tombez sur ce genre de "trucs" très "gros"...

Amitiés,
Elodie

PS: Salut Paul, ça fait plaisir de relire tes coups de gueule ici, malgré nos différends.

François a dit…

Salut Elodie,merci pour ta réponse ,de mon côté j'ai du mal à avoir des infos précises.J'ai un pote permanent CGT à Paris mais qui n'est pas là pour le moment.Quand à mes copains de LO ils ont ,de manière très floue,entendue la rumeur:"comment concilier les luttes et le bon déroulement de la coupe?..Mais eux-aussi pensent plus à une provoc.qu'à du sérieux et de toutes façons venant de Chérèque...çela surprend moins.Quant à moi où j'habite (Dax)pour avoir des renseignements précis c'est pas de la tarte.Voilà pourquoi j'ai fait appel à toi.
A plus Amitiés François.
PS:cela dit il n'y a pas de fumée sans feu et la vigilence reste de mise.

paul a dit…

Merci Elodie de ton clin d'oeil.

Bon j'ajoute aux remarque de françois et aux tiennes à propos de cet article douteux que pour des raisons de logique idéologique et culturelle, la coupe des cons étant une expression des forces brutes et brutales du sectarisme ethnocentré populiste dépersonnalisé, une forme de jeux de gladiateurs où tous les penchants de groupe les plus malsains de toute population sont rassemblés et s'émullent, il serait bon que la manif et la grêve se fasse aussi, entre autres mots d'ordre, contre le sport professionnalisé et spectacle, bref contre la coupe du monde de la connerie crasse.

Bon je suis très virulent et radicalement et totalitairement contre le sport spectacle professionnel et les mouvements de masse phallocrate exacerbée.

C'est malsain ce n'est pas du collectif mais c'est de la massification d'égoïsme et d'instinct de pouvoir de domination : c'est une expression très pure du MAL

un capital de bêtise à anéantir

Voilà

non mais !

Anonyme a dit…

Quel prose complètement indigeste. Consternant… Ca m’a trop crever de lire ce navet et je vais me coucher. P’tete que c’est un canular ce blog, non?

Anonyme a dit…

Pauvre naze va personne t'oblige à lire
allez c'est ça va te coucher
ps: je savais pas qu'on apprenait à lire à l'UMPépé...

Oeillets Rouges

Anonyme a dit…

« Quel prose complètement indigeste. Consternant… Ca m’a trop crever de lire ce navet et je vais me coucher. P’tete que c’est un canular ce blog, non? »

######################

Bonsoir l'anonyme :-)

Apprends déjà à écrire correctement la langue française...

Sache que l'on n'écrit pas « Ca », mais « Ça » : une subtilité qui t'échappe sans doute.
Eh oui, il y a une différence entre « INTERNE » et « INTERNÉ »...
Euh, facile de deviner la catégorie dans laquelle tu te trouves :-)

Mais peut-être tu fais parti de ces bas de plafond (pullulant actuellement...) qui préfèrent se biberonner d'anglobiche et pisser au passage sur la langue de Molière (quelle idée, cette langue à la con !).

Allez bien farouchement.

Michel
(PCF)

François a dit…

Salut paul,je pense que nous n'avons pas les mêmes points de vue sur bien des choses mais je partage ton avertion pour le sport spectacle.
Je pense que si les gens étaient un peu moins cons ils n'iraient pas voir le sport dit professionel.Surtout le foot qui n'est rien d'autre que de la manipultion des masses;il faut se rappeler des jeux de Munich !Et la suite...
Je compare ces "sports"à des magasines comme gala ou Paris-Match.Ces journeaux (si on peut les qualifier de la sorte)sont faits pour être encore plus cons que ceux qui les lisent de telle sorte qu'en les lisant les cons se croient intelligents.Et cela marche,ces paperasses inqualifiables ont de beaux jours devant eux !!Ce sont les mêmes gens qui lisent ces trucs malsains qui vont ,avec trompette et drapeau ,voir les matchs.Et,de retour chez eux,ils s'en prennent à "l'étranger" du coin qui leur pique le pain de la bouche et ,forts de cela, votent Le Pen ou Sarko sans oublier au passage de critiquer la gauche socialo-communiste qui soutient les immigrés.Triste constat mais c'est pourtant la réalité.
Je sais bien que l'on est tous pareils au départ alors pourquoi certains arrivent-ils à réfléchir et d'autres pas?Là je suis sans pitié avec les imbéciles,c'est de leur faute si ils sont bêtes à bouffer du foin ils doivent s'investir,lire,se torcher avec gala et lire d'autres journeaux,regarder là où il faut..etc...etc Mais non cela les fatigue,la politique leur prend la tête,ils préfèrent ne rien foutre et critiquer ceux qui font des efforts c'est plus facile.A ce niveau là je dis que la connerie c'est de la paresse et je ne pardonne pas.
A plus paul Amitiés.François

paul a dit…

Bonjour François

Ben ça oui je vous rejoins sur l'impardonnabilité de la fierté de la fainéantise pratiquée par le gros du troupeau contemporain.

Peut-être êtes-vous allé lire quelques uns de mes papiers car effectivement je vitupère souvent au sujet des jeux du cirque, de la télévision et de la médiocrité de la petite bourgeoisie devenue par évolution économique "déculturelle" des anciennes classes sociales, la classe majoritaire : pauvre humanité, c'est la fin du développement des structures républicaines qui est là en jeu.

Car à la base, les idées républicaines, marxistes ou non, demandent toutes de gros efforts sur soi-même pour accepter l'autre. La citoyenneté est d'abord un travail de soi contre l'égoïsme. C'est donc aussi un travail contre le désir mimétique : je fais référence là aux théories de l'anthropologie girardienne.

Les idées de vie en collectivité demandent donc aussi un travail de réflexion très documentée sur la vie contemporaine et son histoire : il ne s'agit plus d'apprendre les leçons des discours dominants, de façon fainéante soumise et mimétique, il s'agit de prendre de la distance, d'oser le risque de se tromper en exprimant sa propre vision depuis sa position et surtout de l'échanger, de l'entendre être critiquée : c'est la construction culturelle de soi par le débat collectif. et ça, pour l'orgueil fainéant, c'est très dûr et c'est même souvent humiliant.

De plus, la documentation nécessaire est affaire de méditation, de patience et de temps passé dans la besogne concentrée de la pensée, d'approfondissement, d'assimilation, d'observation de la vie sous ses formes les plus conceptualisées, les plus réfléchies : donc par la lecture et l'écriture échangée et non pas la consommation facile de synthèses imagées et approximatives d'un sens rendu vague par effet d'appauvrissement du contenu véhiculé, par nécessité de rapidité de diffusion. C'est pour cela aussi que je milite contre la télévision non seulement du fait de sa récupération consummériste mais aussi en tant qu'outil qui ne peut produire autre chose que de la culture appauvrie ! (d'avance je sais que je vais encore faire des pas d'accord mais je vous préviens, j'ai le flingue en main et la garde meurt mais ne se rend pas).

L'incarnation de la médiocrité idéologique, morale, humaine, culturelle est très bien faite par l'avènement de l'innommable au pouvoir de la dernière république (enfin j'espère qu'on va la voir s'effondrer pour mettre une sixième communiste avec marie george comme déléguée patronne aux commandes par exemple).

A propos des dangers de l'envie destructurant tout collectif, en plus de Marx et avant lui de Platon, moi je récupère René Girard et Freud bien sûr.

Bon alors pour René Girard je conseille la lecture lente et méditative de "mensonges romantiques et vérités romanesques", "la violence et le sacré", "le bouc-émissaire".

Voilà, voilà. d'ailleurs on trouve quelques liens sur le sujet sur mon site perso à l'adresse
http://paulriluma.club.fr/paul-blog-2

Merci à Sad pour son appréciation très flatteuse de mon site danse de plume où je ne suis plus le seul à écrire d'ailleurs. Bon et puis comme j'ai fait tout ça pour communiquer, les commentaires sont les bienvenus.

Alors merci de vos bavardages de passage.

Et pendant que j'y suis et n'ayant pas peur des paradoxes, n'oubliez pas de lire les deux premiers châpitres de "Chanson d'orage" sur mon site et de commander le roman complet chez mon éditeur à l'édresse indiquée sur les pages du site. na.

ben quoi, je suis juste un chomiste de longue durée qu'essaie de se démerder.

Paul