lundi 1 décembre 2008

20ème JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA - 1er décembre 2008


20ème JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA - 1er décembre 2008

2 commentaires:

Josey Wales a dit…

Ah ... Sont pas nombreux les "Blogs" qui en causent de cette journée-là .. Merci de le faire ..

Faut dire que vient de s'ouvrir le calendrier de l'Avent .. C'est tellement plus important ! Ca s'appelle avoir le sens des priorités .. Présume que JP Pernaut a ouvert son JT sur les (horribles) marchés de Noël qui poussent comme des champignons, plutôt que sur ces usines, de plus en plus nombreuses qui mettent leur infortuné personnel au chômage dit technique.
Alors, pensez, le Sida, pffff ...

Et pendant ce temps-là, Mâhâme La Première Dame De Chez Nous ... :

http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/archive/2008/12/01/quand-carla-bruni-sarkozy-se-trompe-de-combat.html

Cordialement, Chère Louve ...

François a dit…

Salut Elodie,
C'est très bien de faire une journée contre le SIDA mais c'est très insuffisant;malgré les nouvelles thérapies cette saloperie est toujours là avec un nombre croissant de victimes et,surtout des jeunes.

Ils (les gouvernants) prétendent vouloir faire qque chose contre le SIDA mais en même temps ils paralysent la recherche pour qu'elle "rapporte"de l'argent.De sorte que les chercheurs sont contraints de se pencher sur des découvertes immédiates plutôt que d'approfondir leur travaux sur le long terme comme la recherche contre le SIDA ou la cancer.

En Afrique Sub-Saharienne,endroit le plus pauvre de la planète,environ un milliard trois cents millions de personnes sont directement concernées par le paludisme.Aussi les laboratoires se sont penchés sur le problème et ont fait les comptes :"les gens de cette partie du monde vivent avec UN €uro par jour,le vaccin contre le paludisme en coûte DEUX;ces gens ne pourrons donc pas payer.Décision ? On ne fabrique pas le vaccin pour ces gens-là,on les laisse crever".

Alors entre la recherche bridée et les laboratoires avides de profits la meilleure chose que l'on puisse faire pour la lutte contre le SIDA et le reste c'est encore la révolution,pas de doute.

Pour le moment,au niveau du SIDA,c'est de la parlote pendant une journée et 364 jours de silence...

Dormez en paix "patients" Sarko. veille.

François

PS: cela dit c'est bien que des communistes abordent ce sujet.Merci Elodie.