mardi 27 mai 2008

Hommage à Joseph Guerdner

Il va falloir qu'on m'explique comment on peut de "sentir mis en danger" par un homme qui s'enfuie, menotté et sans arme.

A moins que le fait d'être "un Autre" ("délinquant", "gitan", "immigré", "condamné" etc...que sais je encore? ah oui, "communiste" aussi peut être?) soit la seule légitimation au fait de tirer 7 balles dont 3 dans le corps?

Comment cela justifie qu'on abandonne la qualification d'homicide volontaire?

Mes plus sincères condoléances à la famille de Joseph Guerdner, à ses trois enfants, et à tous ceux qui sont aujourd'hui victimes des violences de plus en plus éhontées d'un Etat policier.

La Louve


MON POTE LE GITAN

J. Verrieres - M. Heyral, 1957


Mon pote le gitan
C'est un gars curieux
Une gueule toute noire
Des carreaux tout bleus
Il reste des heures
Sans dire un seul mot
Assis près du poêle
Au fond du bistrot

Ce gars là a une roulotte
Se promène dans sa tête
Et quand elle se balade
Jamais ne s'arrête
De pâles paysages
Sortent de ses yeux
Mon pote le gitan
C'est un gars curieux

Mon pote le gitan
C'est pas un marrant
Et dans nos bistrots
Personne ne comprend
Comme tous ces gens là
Il a sa guitare
Une guitare crasseuse
Qui vous colle le noir

Quand il se met à rouler
La vieille roulotte
Galope dans sa tête
Les joueurs de belote
S'arrêtent et plus rien
On a mal en dedans
Mon pote le gitan
C'est pas un marrant

Un jour est parti
Et Dieu seul sait où
Il balade sa vie
Ce type là
C'était un grand musicien
Moi j'en étais sûr
Et je le sentais bien

Le tôlier m'a dit
Qu'on est venu le chercher
Un grand music hall
Voulait l'engager
Mon pote le gitan
Il a refusé
Un haussement d'épaule
Et il s'est taillé

J'ai eu l'impression
De perdre un ami
Pourtant ce gars là
Ne m'avait jamais rien dit
Mais il m'a laissé
Un coin de sa roulotte
Et dans ma petite tête
J'ai du rêve qui trotte

Sa drôle de musique
En moi est restée
Quand je pense à lui
Il m'arrive de chanter
Toi sacré gitan
Qui sentait le cafard
Au fond ta musique
Était pleine d'espoir.

8 commentaires:

François a dit…

Rajout:j'ai oublié de dire que dans un même temps de plus en plus de gens font les poubelles des grands magasins et,que certains patrons,avant de sortir les poubelles les font asperger de détergeant afin que les crèves-la-faim ne puissent pas manger.

Toujours dans un même temps des marins pêcheurs sont convoqués par les flics pour avoir détérioré des étals de poisson et je ne sais trop
quoi...Et un de ces gars est accusé de VOL EN REUNION!!!
Bref,un remake de Germinal se prépare sans que l'on ait recours à des acteurs.

Conclusion: un flic tue un homme qui,menotté,tente de s'enfuir;on empêche en toute légalité à des affamés de manger le contenu de poubelles;on tente d'interdire le droit de grève par la répression.

Pouvez revenir Maréchal,les revoilà

François.

naradamuni a dit…

Impardonable, parce que les francais on profitant d'une sale guerre pour oser cette autre forfaiture, se débarrasser sans raison de ceux qui les gênent, de ceux qui ne leur ressemblent pas, de ceux dont ils ont peur sans raison, l'internement de milliers de Tsiganes a pu être réalisé dans notre pays avec en prime de nombreuses déportations dans les camps de la mort !
(Sarguera)

Avoir :
Une vidéo réalisée par Sarguera ANGEL sur une musique de Thierry LOPEZ
http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1780581

François a dit…

Salut Elodie,
Il n'aura pas fallu attendre longtemps;le gendarme est dehors,libre comme l'air.

Cela est incroyable mais conforme à la décision du juge,alors...Il a tiré sept balles dont seulement trois dans le corps de la victime.Et d'après l'autopsie,seule UNE balle a été mortelle!J'aimerais bien que l'on m'explique ,pour la victime,quelle différence il y a entre UNE et PLUSIEURS balles mortelles ?

Tout ceci relève du cynisme ajouté au drame affreux.C'est une honte de plus,

Ma femme s'associe à moi pour dire toute la sincère sympathie que nous avons pour les famille et proches de Joseph Guerdner.

François et Monique Pellarin

PS:au désinformations de vingt heures ,sur la deux,on a appris que des jeunes se seraient fait tirés dessus à balles réelles par des policiers.L'un des jeunes est grièvement blessé(ou mort).Mais n'accablons pas les policiers ; ils étaient saouls...Alors ?

François a dit…

Rectificatif:(décidément...)

Ce n'est pas sur la deux mais sur la TROIS que nous avons entendu :3 jeunes ont été blessés par balles par des policiers qui n'étaient pas en service et qui avaient trop bu.

Un jeune est grièvement blessé ainsi qu'un des policiers.

France trois:19h44

Excuses à plus
François

Anonyme a dit…

Félicitation pour ton article.
J'ai qu'une chose a dire :
France de merde
Justice de merde
Fachos de merde
ah et j'oubliais..
Vive les gitans, et que justice soit faite!!

Anonyme a dit…

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?


Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Que reste-t-il de la Patrie des droits de l'Homme ?

Nous, c'est à dire si peu !

Nous, c'est à dire tant !


Humblement, nous sommes les militants de l'humanisme,

En colère et choqués lorsque les droits élémentaires

Sont ainsi piétinés.


Alors, nous sommes là


Mais debouts et jamais ne serons résignés

Mais debouts et pour toujours rêveurs d'utopie.


Fabrice Selingant

Elena a dit…

Good for people to know.

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis policier et indigné par cette affaire !

J'abonde dans votre sens, encore un gars à qui on donne un peu de pouvoir, un flingue et qui se prend pour un cow-boy au far-west !

A quand de véritables test psycho, un suivi permanent et indépendant, et surtout des lois respectées et appliquées pour TOUS (même flics et gendarmes).

Cordialement de tout coeur avec la famille et les amis.