mercredi 19 décembre 2007

MICKEY PRESIDENT...



…Donald Premier Ministre et Dingo Ministre de l’Intérieur.

L’Union Mondiale des Picsou, parti unique, et Mickey Parade Magazine, organe central dudit parti.

Bonne nuit les petits.

Dans le rôle de Label Au-bois-dormant, (non certifiée Iso 9001), Melle Carla « Diamonds-are-a girl’s-best-friends » Bruni.

Le « Top Model » a remplacé « La Belle » et « Le Président » est « Clochard » comme moi je suis bonne sœur (ce n’est pas peu dire…).

Bref, les Aristochats sont de retour et ils vont tout nous piquer.

Ce serait presque drôle si ce n’était tragique.

Qu’en penseraient H. Sorell, D. Hilberman et W. Pomerance, les trois employés que ce bon vieux Walt Disney dénonça en son temps à la Chambre du Comité des Activités Non-Américaines, (plus connue par la suite sous le nom de Commission MacCarthy), pour « communisme » ?

Qu’en pensent les salariés de Continental Sarreguemines, qui approuvent « massivement » (75% claironne-t-on dans la presse), la fin des 35 heures dans leur usine, et le retour aux bienfaisantes 40 heures hebdomadaires ?

Quel journaliste va avoir le courage de dire que ce vote était truqué, que les salariés ont été violés par la propagande capitaliste et le chantage d’Etat au service des actionnaires : « Vous acceptez ou on vous liquide », tel était le dilemme.

40 ans de cotisations, 40 heures hebdomadaires, il fait une fixation notre Président…

40, 40, attendez… ça ne vous rappelle rien ?

Pendant ce temps là, Mme Parisot se réjouit déjà à voix très haute de l’année 2007 qu’elle qualifie « d’exceptionnelle ».

Exceptionnelle pour qui, Mme Parisot ?

Pour les sans papiers qu’on traque comme des bêtes ?

Pour les gens qui les soutiennent, qu’on poursuit comme des criminels ?

Pour les chômeurs et les précaires qu’on exclut à tour de bras et pour qui rien n’est fait ?

Pour les salariés qu’on esclavagise et à qui on conseille, pour leurs augmentations de salaires, un « Faites le vous même » très "Modes et Travaux" ?

Pour le peuple français, dont les parlementaires s’apprêtent à violer la souveraineté ?

Pour les étudiants, dont on cède le cerveau à Unilever, à P&G, à Loréal ?

Pour les fonctionnaires, que des paies insuffisantes contribuent à humilier et à rabaisser encore plus ?

Pour les quartiers populaires qu’on stigmatise, qu’on déshumanise et qu’on flique ?

Non, bien sûr.

Mme Parisot se réjouit pour elle avant tout.

Pour elle et les siens, ses amis du CAC 40 et leurs millions d’euros de salaires et de stock options.

Pour ses amis des 500 familles les plus riches de France qui ont touché des chèques du Trésor pour 15 milliards d’euros.

Pour ses amis du Ministère du Logement qui bénéficient de HLM lorsque les pauvres n’en ont pas.

Pour ses complices banquiers qui font payer la crise des « subprimes » à leurs petits clients particuliers et pompent dans les réserves des banques centrales des milliards de devise pour soutenir les Bourses.

Pour ses amis politiques qui n’ont plus rien à craindre d’une presse muselée.

Pour ses copains marchands d’armes qui vendent à Kadhafi Rafale et EPR.

Et pour son copain Président, qu’a une belle pépé, un gros salaire et tout plein de pouvoirs pour nous faire bien trimer.

Oui, vraiment, c’est pour eux que 2007 aura été une année "exceptionnelle".

Joyeux Noël à tous les "salauds de pauvres", Mme Parisot et Mickey vous saluent bien.

1 commentaire:

Clandestino a dit…

Ami entends tu

40,oui pas seulement les heures,ou les années de cotisation 40 Années 40 et celles qui les ont précedées Notre président ex ministre de l'éducation du peuple et à la propoagande veille au grain la France n'est plus une République ni le pays des droits de l'homme,elle s'enfonce un peu plus chaque jour dans un état totalitaire ont du petit jusqu'au plus grand sommes fichés quelle honte j'ai honte Quand allons nous nous reveiller?