mardi 20 novembre 2007

Amy WINEHOUSE...



C'est mon quart d'heure "groupie" :-)

J'ai reçu un choc en regardant et écoutant Amy Winehouse en concert sur C+ il y a quelques semaines...

Je connaissais quelques "tubes" mais rien de plus.

Et j'ai pris une telle gifle devant tant de fragilité et de "soul" chez cette "gamine" de 24 ans, avec son air perdu, sa voix pleine de mélancolie,pleine d' ailleurs, j'ai été tellement émue par les volutes de son chant (cette manière de poser sa voix légèrement à côté du rythme , comme un Lou Reed par exemple, assez typique des héroïnomanes), par sa façon de chanter comme si elle avait les tripes à l'air, que je me suis vite rencardée plus à fond sur elle et son travail...

Je n'ai pas regretté. Pour moi qui suis une fan de "black music" (soul, blues, jazz, reggae), c'est vraiment une révélation dans ce domaine.

Amy Jade Winehouse (née le 14 septembre 1983 à Enfield, Grand Londres (Middlesex), Angleterre) est une chanteuse de jazz et de soul et elle écrit également certains de ses textes.

Comparée par la presse à Sarah Vaughan (moi je rajouterais le côté "dur" et "survivant" d'une Nina Simone), Amy Winehouse est une figure de proue de la nouvelle génération jazz et soul.

Elle a été hospitalisée cet été pour une overdose alcool héroïne, cocaïne...

Et comme a dit Mick Jagger (qui sait sûrement de quoi il parle...) à cette occasion "Amy me fait peur , elle ne va pas rester longtemps parmi nous si elle continue..." - et c'est vrai qu'elle traîne un tel blues, une désillusion si perceptible, en l'écoutant, cela affleure tellement, cela ne peut que vous remuer le ventre et en effet, faire peur pour elle...

Ici les paroles de "Back to black". La musique est parfaite - de grosses références aux Supremes, aux Shangri Las etc . Je vous recommande les albums, bien sûr...

"He left no time to regret
Kept his dick wet
With his same old safe bet
Me and my head high
And my tears dry
Get on without my guy
You went back to what you knew
So far removed from all that we went through
And I tread a troubled track
My odds are stacked
I'll go back to black

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to.....

I go back to us

I love you much
It's not enough
You love blow and I love puff
And life is like a pipe
And I'm a tiny penny rolling up the walls inside

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

We only said goodbye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

Black, black, black, black, black, black, black,
I go back to
I go back to

We only said good-bye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to

We only said good-bye with words
I died a hundred times
You go back to her
And I go back to black "

1 commentaire:

François a dit…

Salut Elodie,c'est gentil à toi de nous faire partager tes coups de coeur.
C'est la toute première fois que j'entends parler de cette chanteuse,Amy Winehouse,mais de la manière dont tu en parles cela me donne envie de la voir et surtout de l'entendre.

Quant au texte que tu as retranscrit:il est génial,extraordinaire,formidable et tout ,et tout,je ne trouve pas les mots tellement c'est super!
Je suis sûr que ce texte est apprécié même par les gens qui comprennent l'anglais...hum,hum..
Il fallait bien que je déconne un peu,non?

Bises à toi ,fraternellement à toutes et à tous.
François