lundi 17 septembre 2007

RASSEMBLEMENT DEMAIN 18h CONTRE LES TESTS ADN

Finis les gentils discours !

Camarades député-e-s " de gauche" , vous devez , non pas vous "opposer", mais vous REVOLTER, au sein de l’Assemblée, contre ce projet de loi MONSTRUEUX.

Ne pas vous contenter d’une opposition "de salon" mais monter sur vos tables et taper du pied, nous foutre une bronca à tout-va et poursuivre dans la lancée de votre courrier "Nous ne sommes pas à vos ordres".

Dedans, dehors...Nous serons là aussi.

Ca le mérite. Ce qui se passe est dramatique.

On ne peut pas rester "propres" et "courtois" avec les pétainistes qui nous gouvernent et qui en plus , font exception à eux mêmes !

Car que pense le couple présidentiel, qui se goberge toutes les dix minutes dans Gala et Match de sa "famille recomposée tellement réussie et moderne", ce cette loi INIQUE?!

Désolée, mais la femme de mon père n’est pas ma mère, certains de mes frères n’ont pas une goutte de sang commun avec moi, mais c’est ça MA FAMILLE.

Jusqu’où va t on laisser les "idéaux" bourgeois gangréner notre culture?

Camarades, vous devez donner un exemple de résistance brutale à la barbarie brutale, aux Françaises et Français qui ont voté pour vous et vous regardent, et surtout aux autres.

C’est la HONTE pour la France !

"Pays des droits de l’homme"? Non, nous n’avons plus le droit de le dire.

Démocratie? Cela non plus.

Il fut un temps qui me semble incroyablement lointain où la France était une "Terre d’accueil", une terre d’asile.

Cet accueil n’était pas au point sans doute et il y a beaucoup de choses à en dire.

Mais je préfère qu’on se "plante" en essayant de faire vivre cet idéal plutôt que de nous planter en nous transformant en 3ème Reich.

L’Assemblée "bleue horizon", ce n’est plus la chambre des représentants du Peuple, c’est un BOXON !

Au motif que ce type de test dégueulasse existe déjà dans des pays européens très "progressistes", la presse "officielle" est déjà en train de préparer le terrain avec des polémiques ineptes !!

(Style ce matin sur France Inter : "la question du côut des test est d’ores et déjà posée" !! ah bon ??? !!! GENIAL !!! Pour poursuivre en se demandant "si il n’y aurait pas là un moyen de trouver un financement pour donner des cours de français aux candidats "approuvés" !!!!! )

Camarades élu-e-s, OUI on compte PARTICULIEREMENT sur vous.

Camarades, Citoyens, rendez vous demain devant l'Asssemblée nationale à 18 heures pour manifester contre le projet de loi. Si vous n'êtes pas à PAris faites de meêm devant les Préfectures.

11 commentaires:

Simba a dit…

Je ne pourrai y être physiquement mais je vais faire de l'agit prop auprès de tous ceux que je connais.
Au fait , c'est hors sujet , mais as tu lu la déclaration de MGB parue sur le blog de SAD ? C'est une blague ou quoi !
Cordialement,
simba

paul a dit…

ah tiens t'as trouvé le truc qui te fait dire que l'on ne peut pas rester propres et courtois !!!

Bon ben bienvenue au club des voyoux anti petits bourgeois policés lénifiés.

Bon à part ça

je ne pense pas que l'idéologie raciale sous jacente à cette loi soit d'inspiration bourgeoise : loin de là. et je pense que cela mérite une étude un peu nouvelle. la bourgeoisie est certes conservatrice et dominatrice, mais elle n'a pas besoin de la génétique pour assurer sa domination. Son essence est dans le capital.

Cette idéologie de la race par la génétique est plutôt à rapporcher de celle de l'aristocratie et celle de cette immonde classe qui n'a pas d'essence et qui récupère n'importe quoi pour s'inventer une justification autre que ce qui la motive, à savoir l'envie.

La petite bourgeoisie n'a rien dans les mains et pas encore autant dans les poches que la bourgeoisie. La petite bourgeoisie n'a pas de patrimoine génétique non plus donc elle s'en invente.

Elle n'est pas capable de construction pragmatique comme le prolétariat qui par son savoir faire fabrique produit de la richesse.

La petite bourgoisie ce sont toutes ses classes populaires en perte de valeur par révolte envieuse, par ignorance et non assomption d'une culture qu'elle n'a pas pris le temps dans sa hâte "d'arriver" à intégrer pour en faire une base de valeur concrête assumable.

La petie bourgoisie est un no manland culturel dangeureux rendant les gens aussi stupides que haineux et destructeurs : d'où des lois aussi imbésiles à tout point de vue que ce nouveau joujou à fabriquer du bouc émissaire à partir d'affiliation génétique.

Par ailleurs c'est de la perversion de la science, comme d'ailleurs tous les usages de la science que fait la petite bourgeoisie qui veut se faire aussi grosse que conne, euh que le roi : je pense notamment au darwinisme trahi afin de justifier un individualisme associal, le libre arbitre et la réussite individuelle non interdépendante de son environnement, la prédominence de la volonté dans la causalité, l'efficacité active de la pensée sur la matière, la pensée magique revue et teinté de technicité... tout aussi perversion de l'individualisme du siècles des lumières et des acquis des siècles suivants.

Là, ils se servent de la génétique pour valoriser l'idée qu'il se font d'eux-mêmes, de leur égoïsme ravageur.

Ce ne sont pas des pétainistes non plus : ils sont pires que ça. Ils sont innommables.

Alors moi là-dedans pour trouver un emploi je fais comment ?

Même sans la génétique, ils voient que je ne suis pas originaire de la région où je vis et qui prétend être un haut lieu culturel : certainement par son taux d'alcoolisme "congénital".

Ils vont même avoir la fierté de reconnaître le gène local de l'alcoolisme tel qu'ils sont partis : ça leur permettra de dire qu'on a pas à leur faire subir de contrôle de taux d'alcool dans le sang comme aux autres.

Ce qu'on peut imaginer de plus cons, ils le réalisent avec le temps et l'argent qu'ils pillent partout.

Je suis méchant ?
Non, juste caricaturiste (et encore est-ce une conscession que je fais là) de ce que je croise dans les rues à chaque fois que je fais des courses en ville ou que je croise du pécain au village ou dans les chemins : pour endurer ça je dis bonjour et au revoir après une conversation météorologique.

Ecoeuré de leur génétique comme de la graisse de leur bedaine : alors je fais des km de course à pieds pour ne pas leur ressembler. Parce qu'en plus, moi, j'ai honte du patrimoine génétique taré de ma famille : la calvicie même chez les femmes, la miopie chez la plupart, le terrain dépressif par défaut hormonal, les allergies, les problèmes intestinaux délirants, la sénilitée intellectuelle, l'embompoint... et encore j'en ignore pas mal parce que je ferme mes écoutilles au lavage de cerveau médical pratiqué par les femelles infirmières ou médecin de la tribut quis e repaissent de la misère qu'elle inventent autant qu'elles l'entretiennent pour avoir un cheptel de valorisation égotique... que des trucs gravissimes pour l'amour propre
...
ben la "génétique" de ma famille : pour moi c'est la haine, carrément, tellement ils sont cons.

Moi j'ai honte de ça !

Osemy a dit…

@simba: hi hi hi ... oui, bien spur que c'est une blague... c'est un canular (éducatif) du comité de politique fiction... il est par u sur bellaciao également ! Ca nous a plus avec Sad et d'auresn t'as pas idée!! ;-))

voici le texte - Fraternellement


"vendredi 14 septembre 2007 (15h41) :
COMMUNIQUE (IMAGINAIRE) DE LA NOUVELLE DIRECTION NATIONALE (IMAGINAIRE) DU PCF...
2 commentaires
Imaginons ceci, dans nos journaux demain...

"Cher-e-s camarades, Cher-e-s électrices et électeurs, Françaises, Français,

Bien que nous ne partagions plus grand chose avec le PS, au nom de la tradition républicaine, nous avons tendu la main une dernière fois à cette formation politique et à Mr Hollande, pour que soit envisagée une union de la gauche aux prochaines municipales dès le premier tour.

Nous sommes partis du principe que le combat contre le capitalisme réactionnaire méritait un front commun et nous pensions que, malgré nos divergences, le PS entendrait la plainte du peuple.

Force est de constater que, malgré les dangers, réels, qui nous menacent , malgré les ravages que produit quotidiennement l’actuelle majorité, rien n’a pu faire dévier le PS de sa volonté politicienne et hégémonique.

Nous avons reçu une fin de non-recevoir dont nous devons enfin prendre acte.

Aussi, nous avons décidé que le Parti communiste présenterait, partout où cela est possible, des listes communistes indépendantes du PS.

Aucune alliance n’aura donc lieu avec le PS dès le premier tour, sauf à ce que nos forces politiques locales en décident autrement, de préférence sur la base d’accords publiquement débattus et librement consentis qui ne réduisent pas le PCF à un rôle de figurant.

En tout état de cause, ces élections étant des élections de proximité auxquelles il faut redonner leur sens véritable, nous faisons confiance au peuple de gauche, à tous ceux qui rêvent d’un monde meilleur, aux forces "du terrain", pour reconnaître les leurs, et nous invitons les électeurs à prendre, en adultes, leurs responsabilités pour leur pays et l’avenir de nos enfants.

Nous avons toujours été du côté des faibles, des exclus, des travailleurs, des "sans droits", et cela continuera.

Dans les urnes, dans les usines, dans les entreprises, dans les syndicats et dans les rues.

Nous sommes aujourd’hui convaincus que notre route doit se détacher d’un parti qui louche de plus en plus vers la droite, car vient un moment où ne pas critiquer, c’est cautionner, et cela, nous n’en avons pas le droit moral.

Bien-sûr, ce faisant, nous prenons des risques, nous ne devons pas vous le cacher.

Ces risques notamment, sont de perdre quelques "places fortes", au profit de la droite.

Mais nous prenons ce risque et il nous semble aujourd’hui nécessaire de le prendre.

Il n’y aura pas de renouveau pour ceux qui souffrent sans prises de position politiques claires et fermes.

Vous voyez la majorité de Nicolas Sarkozy à l’oeuvre depuis plusieurs mois, parfois, hélas, avec la complicité de membres du PS.

Baisse du pouvoir d’achat, augmentation du chômage, privation de droits anciens et essentiels, abollition du droit de grève, règne absolu des patrons voyous et des plus riches, manque de logements sociaux, rafles d’étrangers...

Culture, santé, emploi, logement, éducation, transports publics, justice, avec eux, tout y passe !

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

Que toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans nos luttes et qui partagent notre volonté de changer la vie pour un monde meilleur nous rejoignent sans crainte, car nous avons besoin de toutes nos forces, et notre porte est ouverte à toutes les femmes et à tous les hommes de bonne volonté.

Le collectif "Riposte" et l’appel lancé au nom de notre Parti restent évidemment d’actualité et je renouvelle d’ailleurs cet appel à tous nos partenaires, LCR comprise.

Courage mes ami-e-s, courage et résistance.

Partout où vous vous battrez, nous serons avec vous.

Le Secrétaire National du PCF, Pour le PCF"

....




De : LE COMITE POLITIQUE FICTION
vendredi 14 septembre 2007

François Pellarin a dit…

Tu as bien raison Osémy c'est vraiment une ignominie.Et si nous ne réagissions pas ce serait laisser le FACISME s'installer encore et toujous dans ce pays,rappelons-nous :
Quand ils sont venus chercher
les cmmunistes,
je n'ai rien dit.

Quand ils sont venus chercher
les juifs,
je n'ai rien dit.

Quand ils sont venus chercher
les syndicalistes,
je n'ai rien dit.

Quand ils sont venus me prendre,
il n'y avait plus personne,
pour me défendre.

Pasteur NIEMÖLLER
DACHAU 1942

Ne faisons pas comme lui ,AGISSONS TOUT DE SUITE ET ENSEMBLE.

Fraternellement François

jean claude des landes a dit…

200 a 300 manifestants ce soir.Ou était les 80000 de la fête de l'Huma.

Le faschisme est en marche,aujourd'hui les immigrés,demain tout les autres.
Laminage des acquis sociaux,des libertés collectives.
Et certains font la fine bouche devant l'union.Rien avec le PS disent-ils.Il auront tout avec la droite et l'extréme droite qui pourrons répandre à loisir des produits toxiques pour "éloigner" les sdf.
Réfléchir,penser à la situation,aux dangers,à notre position avec une marge trés étroite.
Et à ceux qui continuent à marteler rien avec le PS.Et qui ont oubliés l'histoire et 1933.
La démocratie dites vous?elle autorise déja des milices d'extréme droite en Hongrie,tiens est-ce un hazard?
Menaces contre ceux qui manifestent contre l'armement nucléaire,déjà convoqué par le chef de la sécurité.
Rien avec le PS?trop tard "ils"sont là!

jean claude des landes a dit…

Ah j'allais oublier:le capital est un peu indigeste alors je me contente de relire"travail salarié et capital" et salaire prix et profits" avec"les luttes des classes en France" et le 18 brumaire"

Osemy a dit…

BOnsoir Jean Claude.
Oui je suis amère.
Il n'y a eu aucune présence officielle du PCf à la manif contre le test ADN. Seules N Borvot et E Assansi étaient là ès qualité d'élues mais individuellement et nosu étions 4 militants du PCf alors que LCr, CGT, SUD, MJS, étaient là.

JE signale aussi que le PS était également absent... Un signe?

En ce qui concerne les unions je ne voudrais pas que tu comprennes mal ma position, donc tu peux lire ici le "communiqué imaginaire de la direction du PCF" sur le sujet - c'est un canular mais il résume parfaitement la position qui est la mienne.
Mon seul objectif est le respec tdes militant-ets et l'instauration d'un centralisme démocratique véritable, que la quetsion de l'alliance avec le PS soit au moins posée et débattue puis votée et que la décision ainsi prise soit APPLIQUEE à la lettre, c'est tout ce que je demande.

On ne FAIT PAS D'UNION sans programme commun minimum et sans volonté de faire respecter cette union.

Bref, tout ça pour dire que oui, nosu étions bien seul-e-s ce soir et j'en aurais pleuré de rage vu l'enjeu...
Bonne soirée
Fraternellement
Elodie

paul a dit…

ben faut pas pleurer comme ça les enfants.

Moi ça ne métonne pas du tout du tout que vous ayez été aussi seuls à ce rassemblement.

Moi je soupçonne les gens de ne pas être sincères dans tout ça : ils se disent de telle ou telle opinion et en fait ne font que se donner une "identité", un semblant d'être quelque chose, de "croire".

C'est d'ailleurs ça qui me semble à la racine mauvais : la croyance identitaire.

Est-ce qu'ils pensent ? je pense solidement de plus en plus documenté que non, ils ne pensent pas et ne sont donc pas sincères.

Alors quand ils croisent d'autres gens qui eux pensent radicalement ce qu'ils expriment, là, ils sont un peu gênés et prennent de la distance et peuvent même se retrouver aggressifs par jalousie de ne plus être capables d'être sans croire, d'être en sentant la réalité, d'être en pensant comment penser.

Je vous trouve souvent tièdes et parfois naïfs. Mais globalement je pense que vous vous rapprochez de mes visions des choses, sans être encore capables de cette misanthropie dont je suis malade depuis l'enfance.

Je constate aussi à mon niveau local dans la section pcf à laquelle je suis inscrit, mon isolement. je m'efforce d'intervenir à chaque réunion pour apporter des éléments nouveau et proposer d'abord des débats et des analyses propres à aider les gens à construire leur culture et s'extirper de l'intoxication faite par la propagande télévisuelle de l'ennemi : et bien ce n'est pas gagné. Sur le moment ça intéresse, mais il n'y a jamais de lendemain.

Une seule personne, professeur d'université est intéressée par cette idée de petite révolution culturelle interne, d'université pratique des militants.

Comme la plupart de mes propositions, cela restera probablement sans lendemain faute de participant.

Pour une raison simple et pratique : la moindre chose nouvelle sortant de toute festivité, nécessitant une expression engagée contradictoire est un effort sur-humain de libération de la torpeur fainéante établie par les tenants de l'exploitation capitaliste sur les esclaves du consummérisme.

Et cela a gangrêné tous les mouvements ou presque.

En tout cas, il semblerait que le pcf soit lui aussi gangréné y compris au niveau de ses militants... parce que ces cadres... ben ils sont même parfois porteurs de cravates alors forcément... les manifs minoritaires ça ne les médiatisent pas...

Ce qu'ils aiment tous, petits et grands consommateurs esclaves comme manipulateurs des vénalités, c'est le spectacle égocentrique de leurs fiertés nombrilesques : les fêtes où l'on se fait voir et où l'on fait ou applaudit à des déclarations policées et théâtrales, les meeting, les coups d'éclat sur les faits divers etc

en fait ils sont tous comme l'innommable : des agitateurs de l'égoïsme éolien.

alors je me demande franchement ce que je fais dans tout ça

d'autant que franchement, depuis le temps de mon isolement, sans même un copain ... et pire en voyant que le seul élu qui semble dernièrement avoir pris en compte ma démarche de recherche de contact professionnel et s'inquiète de ce que je fais en me téléphonant (enfin son attaché parlementaire très gentil) est le député ump de ma circonscription !!!

ben je me pose des tas de question : ça sert à quoi d'être sincère ? à se faire jeter ou ignorer, puique seuls les gens avec qui l'on n'est pas sincère répondent !!!

y'a un truc qui déconne totalement dans l'espèce humaine et c'est pas beau pas beau, très laid désespérant.

jean claude des landes a dit…

Ne demandons pas plus aux municipales que ce qu'elles peuvent donner.Un programme municipal,notre liberté de parole et d'action et servons nous de ça pour construire une véritable unité anticapitaliste.
Le respect des déçisions majoritaires d'accord.
Poser le probléme des alliances d'accord.Nous avons un congrés extraordinnaire et au train ou vont les choses et compte tenu des discussions cela sera incontournable.
Mais cessons les proçés d'intentions à propos de tel ou tel camarade.
Je suis attaché au mot et à la notion de "communiste"(à propos du changement de nom)mais je n'en fait pas une question de principe,ce n'est pas le contenant qui compte c'est le contenu,une belle bouteille ne fait pas le bon vin

François a dit…

Salut Elodie,Paul a raison faut pas pleurer.Toi et les camarades présents à cette manif avez fait du bon boulot même si le PC n'était pas présent.Il n'est nul besoin d'être nombreux pour avoir raison et VOUS AVIEZ RAISON!!!
Bien sûr cela fait mal quand on a conscience d'une cause juste et que l'on s'aperçoit que très peu de gens semble s'y intéresser et,surtout, certaines directions.Ceci étant il fallait bien un début et ce début vous l'avez fait.Maintenant à nous tous et toutes de le confirmer.Pour ce faire on pourrait contruire un comité de liaison national de manière à toucher un maximum de personnes et surtout obliger les directions politiques et syndicales à BOUGER.Et puis il y a certainement quelque chose à faire dans les différentes sections...etc...etc Bref comme disait Coluche "ce n'est qu'un combat,continuons le début".
Et,de toute évidence,hier à la manif toi et les camarades étiez à la BONNE PLACE!Donc,pas de regrets.

Amitiés,à plus et fraternellement à tous.François.

Pascal Brula a dit…

Sauf que le mot communisme n'est pas qu'une question de contenant, il a aussi un fort contenu (notamment historique) qui, en supprimant le mot, permet d'être évacué sans vrai débat...
Personnellement je suis fier de ce qu'a fait le PCF (sauf ces 12 dernières années avec Hue et Buffet) etj'assume totalement toute son histoire.