lundi 21 mai 2007

STRANGE FRUITS - by Nina Simone


Seven trees
Bearin strange fruit
Blood on the leaves
And blood at the roots
Black bodies
Swinging in the southern breeze
Strange fruit hangin
From the poplar trees
Pastoral scene
Of the gallant south
Them big bulging eyes
And the twisted mouth
Scent of magnolia
Clean and fresh
Then the sudden smell
Of burnin flesh
Here is a fruit
For the crows to pluck
For the rain to gather
For the wind to suck
For the sun to rot
For the leaves to drop
Here is
Strange and bitter crop

As singed by billie holiday

Southern trees bear strange fruit,
Blood on the leaves and blood at the root,
Black bodies swinging in the southern breeze,
Strange fruit hanging from the poplar trees.

Pastoral scene of the gallant south,
The bulging eyes and the twisted mouth,
Scent of magnolias, sweet and fresh,
Then the sudden smell of burning flesh.

Here is fruit for the crows to pluck,
For the rain to gather, for the wind to suck,
For the sun to rot, for the trees to drop,
Here is a strange and bitter cry.

7 commentaires:

@Caius a dit…

Merci de nous rappeler cette chanson belle à pleurer...

je la réécoute en écrivant ce message....

Osemy a dit…

belle à pleurer, oui, c'est exactement cela...malheureusement

@Caius a dit…

Cette chanson je l'ai découvert en regardant un épisode particulièrement émouvant de la série "cold case" (« Strange Fruit » c'est le titre de l"épisode)Une famille noire s’installe dans une banlieue résidentielle blanche...

Dans la scène finale, sur fond de « I have a dream » de Martin Luther King qui passe en direct à la radio , l'ado noir de la famille, meurt pendu par ses voisins...

Strange fruits...

@Caius a dit…

tient j'ai trouvé ça sur Wikipedia...

Strange Fruit - L’auteur et compositeur : Abel Meeropol

Abel Meeropol était un enseignant juif d’origine russe vivant dans le Bronx et membre du Parti communiste des États-Unis d'Amérique. Après avoir vu des photos du lynchage de Thomas Shipp et d’Abram Smith, Il écrivit alors le poème « Bitter Fruit » qu’il publia sous le pseudonyme de Lewis Allan dans le magazine « New York Teacher » et le journal communiste « New Masses ». Un peu plus tard, il mit le poème en musique. Celle-ci fut interprétée pour la première fois par l’épouse d’Abel Meeropol lors d’une réunion organisée par le syndicat des enseignants de New York. « Strange Fruit » acquit une certaine popularité dans ce petit milieu de la gauche new-yorkaise. Abel Meeropol décida alors de proposer la chanson à Billie Holiday, et contacta pour cela Barney Josephson, propriétaire du Café Society ou elle se produisait alors. Bien que Meeropol ait composé d’autres chansons par la suite, notamment un grand succès pour Frank Sinatra, il resta très attaché à « Strange Fruit ». Il fut donc d’autant plus affecté lorsque Billie Holiday prétendit, dans son autobiographie, avoir écrit cette chanson avec son accompagnateur, le pianiste Sonny White.

Osemy a dit…

Nina Simone est une "vieille compagne" de route si je puis dire... Je l'ai découverte en même temps que j'ai lu "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee, et après ça ,j'ai vu "Mississipi Burning", qui m'a marquée à vie je pense - j'avais 14 ans.

Pour clore la soirée sur une note plus "légère" je livre ici les paroles d'un autre grand moment de la musique afro américaine, par Mr Fats Domino, Blueberry Hill - à écouter sans modération, le cas échéant avec un verre d'Old Bushmill ;-)

"I found my thrill on blueberry hill
On blueberry hill when I found you
The moon stood still on blueberry hill
And lingered until my dreams came true

The wind in the willow played
Love's sweet melody
But all of those vows you made
Were never to be
Tho' we're apart, you're part of me still
For you were my thrill on blueberry hill

The wind in the willow played
Love's sweet melody
But all of those vows you made
Were only to be

Tho' we're apart, you're part of me still
For you were my thrill on blueberry hill "

Osemy a dit…

Du coup ça m'a donné envie de publier ici une petite liste à ajouter à Blueberry Hill, non exhaustive évidemment!!!!!

Poison Ivy - The coasters
I walk The line - Johnny Cash
Tutti Frutti - Little Richard
Johnny B. Good - Chuck Berry (le roi du rock berrichon comme dit un copain ;-))
Hoochie coochie Man - Muddy Waters
Stand by your man - Tammy Winnette
Eggs & Sausage - Tom Waits

(oui bon les 2 derniers sont un peu anachroniques mais il ne faut pas voir la liste sous l'angle historique!)

Osémy a dit…

Merci Caius pour cette petite précision - intéressante!! (ah purée il ya toujours un coco qui traîne quelque part, c'est surprenant ;-))