jeudi 17 mai 2007

SONDAGE LEGISLATIVES IPSOS: PAS REJOUISSANT....

Les PS MRC et PRG totalisent 28 % des intentions de vote et le PCF en revanche, "remonte" par rapport au résultat du 22 avril, avec 3,5 %

Mais au final, l'UMP et le MD de François Bayrou arrivent à 50 %


PARIS (Reuters) - L'UMP et ses alliés issus de l'UDF recueillent 40% des intentions de vote au premier tour des élections législatives contre 28% pour le PS, le MRC et le PRG, selon un sondage Ipsos à paraître dans Le Point.

Le Mouvement démocrate de François Bayrou arrive en troisième position avec 10% des intentions de vote.

Suivent le FN à 8%, les Verts à 4%, le PCF à 3,5%, l'extrême gauche à 3%, le MPF à 2%, CPNT à 1% et le MRC à 0,5%.

Les chiffres communiqués portent sur les personnes certaines d'aller voter. Parmi elles, 13% n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Placées devant l'alternative candidat de gauche (PS-PC-Verts) contre candidat de l'UMP/majorité présidentielle au second tour, 56% des personnes interrogées certaines d'aller voter déclarent qu'elles voteront pour le candidat de droite et 44% d'entre elles pour le candidat de gauche.

Onze pour cent des personnes interrogées certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Invitées à choisir entre un candidat de gauche, un candidat UMP/majorité présidentielle ou un candidat UDF-Mouvement démocrate au second tour, 51% des personnes déclarent qu'elles voteront pour le candidat soutenant Nicolas Sarkozy, 38% pour le candidat de gauche et 11% pour le candidat de l'UDF-Mouvement démocrate.

Onze pour cent des personnes interrogées certaines d'aller voter n'ont là encore pas exprimé d'intention de vote.

Le sondage a été réalisé les 11 et 12 mai auprès de 948 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

Dans chacune des circonscriptions (415 dans cette enquête), le nom des candidats déjà déclarés ou présents en 2002 a été proposé. Les noms des candidats du Mouvement démocrate n'étant pas connus au moment du sondage, ils ont été mentionnés sous l'appellation "candidat de l'UDF-Mouvement démocrate", précise Ipsos

4 commentaires:

@Caius a dit…

948 personne interrogées sur 415 circonscription? cela fait combien de monde par circonscription?

Osémy toi aussi tu as cédé à la mode sondagière...

il est évident que l'enjeu pour ces élections est moins notre score (d'ailleurs qui se souviens des scores des législatives de 2002 )que notre capacité à élire de nombreux députés...

Osemy a dit…

euh, non, pas spécialement, c'était comme ça ...pour mettre autre chose que des menaces ou des insultes ;-))
tu sais si je devais céder aux modes quelles qu'elles soient je ne serai pas au PCF (niark niark)

Anonyme a dit…

Même si élections présidentielles et législatives sont bien distinctes, il me semble vraiment très peu probable que le PC conserve son groupe parlementaire à l'Assemblée.

Sachons alors en profiter dans la redéfinition (nécessaire) de notre stratégie et notre pratique politiques...

Michel
(PCF)

Sad___ a dit…

A propos de sondage (!), et dans la perspective de notre prochain congrès.
je souhaiterai avoir votre avis, sur la nécessité (ou pas !) de changer le nom de notre parti !?

Ne serait-ce pas là, un moyen d'évacuer le pôle "Dogmatique/passéiste" et par conséquent l'autre pôle (le pôle "Huïste") et donc se faisant retrouver paradoxalement une clarté à l'expression majoritaire de notre organisation ?
Je ne pose pas là, les questions tenant au fond et je trouve que ton texte "Gauchisme, maladie infantile ...) évoque très bien les problématiques en jeux ("nous" y reviendrons donc !).

Je vous embrasse&portez-vous bien
(tant il est vrai que le pouvoir nous veut « Triste »)

Sad