lundi 29 janvier 2007

LA SONACOTRA CHANGE DE NOM ---

---- ça nous fait une belle jambe si elle n'en profite pas pour changer de pratiques...
"Le Moniteur -
La Sonacotra s'offre un nouveau nom pour ses 50 ans
Pour ses 50 ans, la Sonacotra s'offre un nouveau nom – Adoma issu du latin "domus" (la maison) – et un logo tout neuf. Créée en 1957 par Eugène Claudius-Petit pour résorber les bidonvilles et loger les travailleurs migrants, la "Société nationale de construction de logements pour les travailleurs" souhaite mettre fin "aux idées reçues qui génère pour les publics logés souvent la stigmatisation voire la discrimination".
L'ancien nom ne correspond d'ailleurs plus aux publics logés: 30% d'actifs, 16% de RMIstes, 20% de chômeurs et près de 30% de retraités. Il colle mal aussi aux nouvelles missions de l'entreprise: gérer le vieillissement de sa population, loger des jeunes en insertion, des familles monoparentales, accueillir des demandeurs d'asile, aménager et gérer les aires d'accueil pour les gens du voyage, développer l'hébergement de stabilisation (24H/24), les sans –abris…
FV"

----- tellement drôle, cet article qui a du être rédigé par la Sonacotra elle même, si ce n'était pas aussi tragique...J'ai habité qulques années à 150 m du foyer sonacotra du 11è rue de la fontaine au roi; j'ai eu le privilège de voir et les hommes et les flics qui sont venus les déloger avec haine à 7.50 le matin en 2005 - tout cela ,déjà oublié???
Pas par moi...
Osémy

2 commentaires:

Mauvaise langue a dit…

A-doma ? Est-ce un "a" privatif ?

A moins que cela ne veuille dire "a doma", c'est à dire "(rentrer ?) à la maison"...

Osemy a dit…

C'es t excellent, mauvaise langue...on se demande en effet et je croisque l'on peut sans problème cumuler les deux solutions: "rentrez chez vous car vous n'aurez pas de maison ici"
.